Newsletter

Dynaphar

La newsletter de votre pharmacien vous informe sur l'actualité de la santé et les nouveautés parues sur son site.

S'inscrire

Magazines Dynaphar


CURCUMA - Le curcuma, le nouvel anti-inflammatoire naturel

Le curcuma est utilisé depuis des siècles dans la cuisine asiatique pour renforcer la saveur des aliments et les conserver

Le curcuma est utilisé depuis des siècles dans la cuisine asiatique pour renforcer la saveur des aliments et les conserver. La poudre de curcuma est l’ingrédient principal du curry. Elle dégage une saveur poivrée et amère. Cette plante, de la même famille que celle du gingembre, est également utilisée depuis de longues années pour soulager toutes sortes de plaintes gastro-intestinales.
En effet, le curcuma favorise la production de bile par le foie et stimule sa sécrétion dans l’intestin.
Ses propriétés anti-inflammatoires révélées plus récemment font désormais l’objet d’un nombre croissant d’études scientifiques.
Le curcuma serait-il en passe de devenir le nouvel anti-inflammatoire ? Une chose est sûre, les dernières études évaluant ses propriétés anti-inflammatoires apportent des résultats plus qu’encourageants.
La racine du curcuma contient un ensemble de substances appelées « curcuminoïdes » dont la curcumine est la plus importante. Elles possèdent des propriétés antioxydantes remarquables ainsi que des propriétés anti-inflammatoires très complètes. Ceci explique un certain nombre d’indications médicinales notamment dans le traitement des maladies chroniques comme l’arthrose, la polyarthrite rhumatoïde ou les maladies inflammatoires de l’intestin… Par rapport à un anti-inflammatoire classique, le curcuma présente l’avantage de ne pas entraîner d’effets secondaires. Il peut donc être utilisé à plus long terme, ce qui offre un certain avantage dans le traitement d’une maladie chronique comme l’arthrose. L’observation clinique relevée par des centaines de médecins montre que la prise de curcuma réduit la douleur et le handicap chez des personnes arthrosiques. Elle permet également de diminuer la prise d’anti-inflammatoires classiques.
Néanmoins, la curcumine étant très faiblement absorbée dans l’intestin, il faut, pour avoir une activité anti-inflammatoire efficace, utiliser une curcumine bio-optimisée (qui passe dans le sang). Celle-ci est obtenue par une technique de préparation particulière.

Faut-il rappeler que l’inflammation est impliquée dans de nombreuses maladies et qu’elle est de plus en plus présente avec le vieillissement ?
Grâce à l’action anti-inflammatoire étendue du curcuma, l’inflammation peut donc désormais être maîtrisée efficacement avec une sécurité optimale.
Il est clair désormais que le curcuma joue un rôle clé dans la prise en charge des maladies inflammatoires.
Un site développé par Easy-ConceptUn site développé par easy-Concept - Maintenance de Webaction login